Sites de plongée

Un large choix de sites de plongées

LE PONT NOTRE DAME (0-12m)

Plongez depuis le bord !
A deux pas de notre club, le fabuleux site du Pont Notre Dame est un lieu exceptionnel où le monde sous marin est à porté de tous.
Idéal pour les activités de découverte, la plongée enfants, les plongées de nuit, la plongée pour les personnes en situation de handicap, les photographes ou tout simplement pour les longues explorations.
Entre 9 et 12 mètres de profondeur, on y plonge selon la marée.
A marée basse, ce sont les longues plongées tranquilles où toutes les espèces prennent le temps de vous montrer leur meilleur profil. De la petite nudibranche, aux immenses bancs de marbrés, il est difficile de faire tout l’inventaire.
A marée haute, la plongée est plus dynamique. Les poissons font une courte pause dans leur activité durant l’étale.
La plongée en dérivante permet de faire une exploration de l’ensemble du site.
Ce site convient aussi pour les plongées de nuit.

L’UNION ET L’ANSE DU BOUCALOT (6-18m)

En face du Rocher de la Vierge à Biarritz, le fond de cette baie entre 6m et 18m est le paradis pour les amoureux des éponges et des nudibranches. Les restes d’une vielle épave sont coincés entre les différents canyons. On y admire les sculptures de la roche provoquées par les vagues et les cours d’eau durant les temps anciens où le niveau de la mer était 20m plus bas.

L’ORINON (14-18m)

Une épave pour tous à 18metres.
Ce navire victime d’un U-boote durant la première guerre mondiale a coulé alors qu’il tentait de rejoindre le bord.
Elle est devenu un oasis au milieu des sables landais, les poissons y sont tellement gros qu’on en oublie d’admirer les tapis d’anémones bijoux colorant les restes de l’épave.
Cette épave étant éloignée, nous y allons que lorsque les conditions y sont vraiment favorables.

LES ROCHES DU MOULIN (28-32m)

Presque sous la célèbre vague de La Nord, à 30 mètres de profondeur, ces affleurements rocheux abritent congres et homards. Mais n’oubliez pas de lever les yeux pour apercevoir les nombreux pélagiques quittant le Gouf pour venir chasser dans le secteur.

LES ROCHES DUPRAT (38-45m)

Situées en bordure nord du Gouf de Capbreton, vous explorerez différentes zones entre 38 et 45m. Ces roches peuvent prendre de drôle d’allures.
Repère des nudibranches ou des langoustes, des congres impressionnant vous surveillerons. Restez discret et vous apercevrez les Poissons Lunes venant se faire nettoyer par les labres.

L’ANJOU (39-42m)

Au large de Labenne, cette épave de la première guerre mondiale sert d’oasis à 40m de profondeur.
Cet ancien cargo a servi à ses dépends de dragueur de mines.
Beaucoup de poissons y ont trouvé refuge. Faite l’inventaire des différents crustacés qu’on y recense.

LE CRUZ (LE MORUTIER) (55m)

Une grande classique de la côte basque nord. Ce chalutier morutier qui partait pour Terre-Neuve en 1960 a eut un incendie et coula sur ce fond sablonneux.
Congres, homards et poissons lunes sont devenu le nouvel équipage.

LES TOMBANTS DES ROCHES DUPRAT (45-70m)

Les roches Duprat passent ici du plan horizontal au plan vertical en une marche impressionnante surplombant le Gouf. Plongée dans l’ambiance des Abysses, Gorgones et Alcyons colorent les curiosités géologiques.

LES AIGUILLES (50-65m)

Le site de prédilection des Aquanautes pour les plongeurs expérimentés. Un spot qui reste souvent clair. Tout y est !
Ces pointes rocheuses en grés ont été sculptées par la pluie et le vent durant leur période exondée.
Arches et cheminées, tapis d’anémones bijoux et Eponges pour les couleurs, Corail jaune, Congres, Homards et Langoustes, Lieux et Poissons lunes… et d’autre à découvrir !

LE PETRESIS (55m)

Un autre navire du convoi hanté par les U-Boote.
Sa coque a gardé des structures verticales qui servent d’habitations aux très nombreux bancs de poissons.
Du fait de son éloignement, son exploration est un évènement.

LES ROCHES DE JEAN (65m)

Un dédale de roches profondes. Eponges, langoustes et congres, gorgones et autre faune fixée. Ouvrez l’œil des découvertes sont possibles.

LE MARIS FRANS (72m)

Pour plongeurs trimix avertis.
A près de -70m ce cargo est une victime du célèbre sous marin le Rubis qui sévissait dans les eaux du golfe de Gascogne durant l’été 1942. Posé sur sa quille, l’épave est encore dans un état intéressant.
Une autre oasis. Nuage de tacauds, congre en quantité et gros poissons lune.